AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tara, pilleuse de tombes, cachez vos trésors ! [Fouilles archéologiques en cours~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tara
Informations
Messages : 17
Date d'inscription : 09/02/2018
Liens

MessageSujet: Tara, pilleuse de tombes, cachez vos trésors ! [Fouilles archéologiques en cours~]   Lun 18 Juin - 16:44


Tara - Tomb Raider




La Souris

Nom : Tara
Sexe : Femelle
Âge : 29 ans
Race : Souris
Groupe : Les mondes oubliés
Métier : Pilleuse de tombes
Affinités : En travaux !
Arme : Ses poings et beaucoup de débrouillardise


Le Joueur

Pseudonyme : Nut~
Comment avez-vous découvert le forum ? Par le partenariat avec Steampony
Niveau de RP : J'ai grandement besoin d'avoir plus confiance en ce que j'écris ! Au delà de ça, mon orthographe n'est pas toujours parfaite, mais les Bescherelle en ligne sont mes amis pour m'aider avec ça~
Double-compte ? Non



Description Physique

"Je fais ça pour le sport."


Description Mentale

"J'aime les situations explosives. Et là, je perds patience."

Tara est une véritable énigme pour les autres souris. Et ce n'est pas très étonnant. Alors que la plupart des souris sont de vrais froussardes, Tara serait plutôt du genre à allez volontairement se fourrer dans les situations les plus dangereuses et risqués possibles. C'est une aventurière dans l'âme , pour elle s'éclater rime avec danger ! Il ne sera donc jamais étonnant de la voir s'enthousiasmer face à la découverte d'un temple maudit remplis de pièges  et d'énigmes tordues. C'est bien simple, quitte à choisir entre un petit chemin de campagne tranquille et une route boueuse parsemés de ronces, Tara prendra toujours la seconde option. Elle possède un besoin quasi-obsessif de relever tous les défis qui lui font face, même lorsqu'elle aurait pu bien plus simplement les éviter. A ce stade là, ça relève plus du masochisme que d'autre chose.

En vérité, Tara n'a pas toujours été ainsi. Plus jeune, elle était peureuse comme pas deux et un rien suffisait à la faire hurler et prendre ses jambes à son cou. Elle a aujourd'hui cette part d'elle-même en horreur, c'est d'ailleurs pourquoi elle est autant attirée par le danger. Elle veut prouver qu'elle n'est plus la petite chose craintive qu'elle était autrefois. Si vous voulez savoir pourquoi, il faudra lire son histoire ! (T'as vu un peu comme je fais du teasing, bien ou bien?)


Elle reste malgré tout une jeune femme qui possède un esprit vif et imaginatif, elle n'est pas complètement folle non plus, ça lui a d'ailleurs sauvé plus d'une fois la vie dans des tombeaux où chaque faux pas pouvait marquer la fin de son aventure. Tara possède beaucoup d'assurance, ce qui est essentiel dans son travail, elle se doit d'avoir confiance en ses capacités, mais cela tant parfois chez elle à déborder sur de l'arrogance. Tara est incapable de concevoir ne serait-ce que la possibilité de commettre une erreur. Après des années passées à jouer les trompes la mort, elle se pense intouchable et elle ne le cache pas. Pour elle, le tombeau perdu qui arrivera à lui mettre une raclée n'existe pas.

Mais voilà le problème quand on se croit invincible, on finit par ne plus faire attention à quoi que ce soit autour de soit ! Malgré qu'elle soit pleine de ressource et capable de réagir rapidement face à l'inattendu, ça ne l'empêche pas d'être sans doute l'aventurière la moins prudente qui ait jamais existé. S'il y a un piège dans lequel tomber, vous pourrez être sûr qu'elle tombera dedans, c'est limite à se demander si elle ne le fait pas exprès. Ce gros manque de prudence lui a joué des tours plus d'une fois, la propulsant dans des situations rocambolesques dont elle aura toujours bien du mal à se dépatouiller. Mais vu qu'elle finit toujours par en réchapper, ça ne fait que gonfler encore plus son ego et elle transforme aussitôt son faux pas en réussite totalement calculé.

Très peu de gens parviennent à comprendre cette étrange attrait que porte la souris pour le danger. Il faut dire qu'elle est plutôt excentrique dans son genre. Et pas délicate pour un sous avec ça. Dans la tête de Tara, on tire d'abord et on pose les questions jamais. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle préfère elle-même se décrire comme pilleuse de tombe plutôt qu'archéologue. On ne compte plus le nombre de vestiges et temples anciens que la demoiselle a réduit en miettes lors des ses expéditions, faisant d'elle un véritable cauchemar pour tous les passionnés d'histoire des Mondes Oubliés.

Et comme si ça ne suffisait pas, Tara possède également un esprit incroyablement compétitif. Elle ne supporte pas de perdre. Elle peut donc se montrer fortement condescendante dès l'instant où elle se met à considérer quelqu'un comme son rival, elle fera alors tout pour montrer qu'elle est la meilleure dans ce qu'elle fait. Par ailleurs, Tara sait aussi se montrer d'une incroyable mauvaise foi lorsqu'elle se retrouve à être la perdante ou à avoir besoin de l'aide de quelqu'un d'autre. Elle trouvera toujours une excuse pour protéger sa petite fierté.


Autant dire que pour l'instant, Tara n'a franchement pas l'air d'être la personne avec qui vous auriez envie de partager vos vacances. Mais, pour redorer un peu son image, il faut aussi dire que Tara peut arborer un visage bien différent lorsqu'elle n'est pas au milieu d'une de ses expéditions quasi-suicidaires. Même elle a besoin de se reposer entre deux excursions et elle sera plus que ravie que de discuter tranquillement autour d'une tasse de thé, ce dont elle raffole. Si son côté compétitif peut la rendre franchement antipathique, elle sait se montrer amicale et faire preuve de beaucoup d'humour tant qu'elle ne considère pas son interlocuteur comme un potentiel rival.

De plus, même si elle est mauvaise perdante, je vous l'accorde, Tara ne supporte pas les coups fourrés ou la tricherie. Si elle se trouve un rival, elle ne se montrera jamais déloyal envers lui. Elle a son petit code de l'honneur et elle ne considérerait pas une victoire obtenue à la suite de stratagèmes fourbes comme étant une vraie victoire. Elle aime faire les choses dans les règles.

Tara dresse une nette limite entre sa vie professionnelle et sa vie intime. Même si elle reste très excentrique, elle sait se montrer de bonne compagnie et aimable durant les pauses qu'elle s'accorde de temps en temps. Mais ces petites vacances ne durent jamais bien longtemps, Tara est une mordue de l'aventure après tout, et elle aura tôt fait de s'ennuyer  si elle reste inactive trop longtemps. L'adrénaline, y a que ça qui la fait vivre !

Notez qu'il y a tout de même une petite ombre au tableau de femme courageuse et intrépide de Tara... Quelque chose qu'elle a probablement hérité de ses gênes de souris. Elle a une peur phobique des félins ! C'est bien simple, dès qu'elle en voit un, elle perd tous ses moyens et se met à courir dans tous les sens en hurlant. Elle en a terriblement honte et tente de cacher ça à tout prix. Alors, si vous voulez rigoler un bon coup, amenez lui votre félin de compagnie.



Passé

"L'heure est venue pour eux de faire ma connaissance."

Tara est la fille unique d'une famille de souris des sables vivant dans le monde des « ruines du désert ». La famille de Tara faisait partie d'un groupe de souris nomades. Celles-ci bravaient chaque jour l'impitoyable désert de leur monde à la recherche de joyaux qui, comme tout un chacun le sait, traînaient un peu partout dans ces mondes-là. Les conditions de vie n'y étaient pas des plus faciles, surtout pour des créatures aussi craintives que des souris. Au delà des températures éprouvantes, le désert était également le foyer de nombreux scorpions géants qui se faisaient un plaisir d'attaquer tout ce qui leur passait sous le dard. Clairement on était très loin du sable et de la plage paradisiaque des Rivages du Dragon ou d'un site de vacance. Mais, pour les souris, le désert restait encore préférable à ce qui les aurait attendu si elles avaient décidé de pointe le bout de leur museau hors de ce monde : La Sorcière régnait d'une patte de fer sur les Montagnes de Minuit et était bien décidée à martyriser tous ceux qui avaient le malheur de se retrouver sous son joug. Forte heureusement pour nos souris, leur habitat désertique se révéla un monde un peu trop inhospitalier pour les rhinos de la Sorcière qui, elle même, ne trouvait pas grand intérêt à venir y créer des problèmes. Ou peut-être était-ce qu'elle y avait déjà causé tous les problèmes qu'elle y voulait ? Le désert était après tout remplis de ruines abandonnées depuis dieu sait combien de temps, les civilisations les ayant construites semblant avoir toutes disparues sans laisser la moindre trace. Certains parmi les souris aimaient à penser que la Sorcière avait peut-être quelque chose à voir dans l'histoire...

C'est donc dans une atmosphère de paranoïa générale que Tara grandit, on lui appris à ne jamais s'éloigner du groupe et à se méfier de tout. Autant vous dire que les premières années de la vie de Tara ne furent pas des plus palpitantes. C'est qu'avec toutes ces histoires sur les dangers du désert la petite souris était devenue une vraie fille à papa et maman : Elle restait sans cesse sous leurs jupons et il ne lui serait jamais venu à l'esprit de tenter de s'aventurer en dehors du cocon familiale. Les câlins d'une maman c'est bien meilleur que de prendre le risque de se retrouver entre les pinces d'un scorpion qui n'en faisant même pas lui, de câlins !

Avec les années, le corps de Tara passa par la case bien connue des adolescents, la puberté. Et on peut dire que sa poussé de croissance en surpris plus d'un. La plupart des souris restaient courtes sur pattes, peu importe leur sexe, et pourtant la petite souris se mit à grandir, grandir, jusqu'à atteindre la taille de deux souris mises l'une sur l'autre ! C'était du jamais vu dans le groupe, personne ne comprenait vraiment pourquoi la jeune fille avait subi une telle croissance, mais ils ne s'en affligèrent pas non plus. Les Mondes Oubliés étaient déjà tellement étranges au quotidien, une bizarrerie de plus ou de moins. Au contraire même, avec sa grande taille, Tara possédait de meilleures chances de faire fuir les prédateurs et de scruter les horizons à la recherche de trésors que ses camarades. Cela n'échappa pas aux restes des souris qui souhaitaient faire de la jeune fille leur éclaireuse dans leur exploration du désert. Mais Tara ne l'entendait pas vraiment de cette oreille. Il faut dire qu'après avoir passé son enfance à se faire rabâcher qu'elle se ferait manger par les bêtes du désert si elle n'était pas prudente, on peut comprendre qu'elle n'ait pas eu plus envie que ça de s'amuser à passer cheffe de fil. Mais à force de persuasion, Tara fini bien par accepter. (La pression familiale c'est quelque chose chez les souris) Elle se retrouva donc en tête de l'exploration du désert.

Je ne vous cache pas que les premiers jours furent bien difficiles pour elle et les autres souris. Au moindre grain de sable qu'elle voyait bouger elle courrait se cacher derrière ses paires (Ce qui n'était pas des plus évidents, car, rappelons le, elle faisait au moins trois têtes de plus qu'elles .) en hurlant au scorpion. Et autant vous dire que dans un désert, surtout les jours de grand vent, c'est souvent que le sable se met à bouger. Cela avait forcément le don de créer la panique chez les souris qui, rappelons-le également, étaient toutes plus peureuses les unes que les autres, et quiconque aurait vu la scène aurait sans doute bien rigolé de voir toutes ces pauvres souris se mètrent à courir et hurler dans tout les sens sans aucune raison. Mais plus les jours passaient et plus Tara commençait petit à petit à s'habituer à sa nouvelle vie. Non pas qu'elle venait à apprécier son nouveau rôle, ça ne lui plaisait toujours pas d'ouvrir la marche, mais elle commençait à mieux reconnaître ce qui était et n'était pas un danger. Elle continua à mener cette vie des plus banales, se demandant parfois s'il n'y avait pas autre chose à voir de par le monde que la vaste étendue du désert. Car oui, si elle n'y avait jamais pensé auparavant par peur, elle se surprit de plus en plus à ressentir de la curiosité pour le monde extérieur. Elle avait gagné en confiance en elle et en assurance au fur et à mesure des années et, même si elle était encore loin d'avoir le courage de s'aventurer en dehors des sentiers battus, elle se demandait souvent s'il n'existerait pas une vie un peu plus joyeuse pour elle en dehors de ce fichu désert.

La réponse à cette question se présenta à elle sous la forme peu singulière d'une tempête de sable.

Tara n'était alors âgée que de 21 ans lorsque qu'une violente tempête vint chambouler son monde. La tempête s'était levée à l'insu de toutes les souris. Les tempêtes de sable n'étaient pas rares dans le désert et les souris savaient habituellement se débrouiller face à elles. Elle se rassemblaient et s'accrochaient les unes aux autres afin qu'aucunes d'entre elles ne se voient emportées par le vent. Malheureusement pour Tara, c'était la seule chose qu'on lui avait appris en cas de tempêtes : rester près du groupe. Mais ce jour-là, la souris s'était éloignée du reste du groupe pour ouvrir la route. La tempête lui bloqua la vue et couvrit par la même occasion les appels de ses congénères qui essayaient de la guider jusqu'à eux. Complètement aveuglée, Tara fit de son mieux pour se protéger et avancer dans ce qu'elle pensait être la bonne direction. Mais voilà, s'orienter à travers une tempête de sable, c'est pas la tâche la plus facile qui soit, Tara se retrouva donc à partir dans la direction totalement opposée à celle où se trouvait les siens. Elle brava la tempête pendant ce qui lui parut une éternité, se rendant compte un peu plus à chacun de ses pas qu'elle n'allait certainement pas dans la bonne direction, sinon elle serait déjà retombée sur son groupe. Terrifiée à l'idée d'être perdue pour de bon, elle tenta  de faire demi-tour, mais ne parvint qu'à se désorienter encore plus.

Au bout d'un certain temps passer à marcher à l'aveuglette, elle finit par entrer en collision avec un mur de pierre ou en tous cas quelque chose qui en avait l'aspect au toucher, la tempête l'obligeant toujours à avancer les yeux clos. Tara se dit alors qu'elle avait peut-être trouvé un abris de fortune. Elle longea le mur de pierre, s'y collant comme une moule sur son rocher, refusant de perdre ce qui allait peut-être être sa chance de se protéger de la tempête. Le mur se mit finalement à dessiner un angle que Tara suivit diligemment. La sensation du vent qui lui avait fouetté au visage tout du long diminua et Tara pu enfin ouvrir les yeux. Il lui fallut quelques secondes avant de comprendre où la tempête l'avait mené. Elle avait suivit le mur jusqu'à l'intérieur d'une gigantesque bâtisse. Tara devina assez rapidement à la vue des murs couverts de motifs et décorations qu'elle se trouvait à l'intérieur d'un de ces fameux temples en ruines qui pullulaient dans le désert. Ce qui n'était pas forcément une amélioration par rapport à la tempête vu que les temples en question étaient réputés pour abriter tout un tas d'énigmes et de pièges farfelus pour barrer la route à quiconque tenterait de venir chourer les bijoux de l'ex proprio. Ce que Tara allait découvrir malgré elle.

En effet, alors qu'elle commençait elle-même à se demander si elle serait forcément plus en sécurité à l'intérieur, une dalle de pierre s'enfonça soudainement sous son pied gauche et aussitôt après des flèches en bois se mirent à jaillir de trous taillés dans les murs ! Heureusement, Tara s'était jetée au sol par réflexe dès qu'elle avait senti son pied s'enfoncer, évitant de justesse la volé de flèches. C'est que ça aurait pu vraiment lui faire mal en plus ! Après avoir pris le temps de se remettre de ses émotions, Tara décida que le plus prudent serait de rester coller au sol en attendant la fin de la tempête et surtout, surtout, de ne toucher à rien. Tara resta donc plantée là, face contre sol, pendant plusieurs minutes à écouter le bruit du vent et à se dire qu'elle devait avoir l'air franchement ridicule. Alors qu'elle était en grand débat avec elle-même, se demandant si elle ne pouvait pas au moins se relever pour trouver un coin plus confortable, un drôle de son se fit entendre dans le temple. Une sorte de cliquetis régulier.

Clic-clic-clic-clic-clic... Tiens ? Plus de clics ? Interloquée, Tara s'était retournée pour découvrir derrière elle la figure menaçante d'un scorpion géant. Clic-clic, faisaient les pâtes du scorpion à chacun de ses mouvements. Il serait assez difficile de vous décrire la terreur que ressentit Tara à ce moment là. Elle n'avait encore jamais vu un scorpion de près après tout et sa seule expérience de ses  créatures avaient été les histoires qu'on lui avait raconté petite pour la dissuader de s'éloigner de son groupe. Le scorpion qui avait souffert lui aussi de la tempête était venu trouver refuge dans le temple. Mais contrairement à Tara qui aurait été ravie de partager la place, le scorpion ne semblait pas l'entendre de cette oreille et agitait son énorme dard de droite à gauche de façon menaçante. Comme vous pouvez l'imaginez, Tara décolla à toute berzingue du sol et fonça trouver une cachette. Mais trop tard, le scorpion, qui n'avait visiblement aucun sens du partage, s'était lancé à sa poursuite. Tara tenta désespérément de mettre de la distance entre elle et lui, mais sans succès. En vérité, elle n'osait même pas aller trop vite de peur d'activer un autre piège qu'elle ne verrait cette fois pas venir.

Mais rappelons-le, Tara était devenue plus débrouillarde qu'elle ne l'était autrefois à force de traverser le désert et d'être en charge de prévenir son groupe des dangers. Elle s'était dit qu'elle n'était pas la seule à devoir craindre les pièges. Elle regarda autour d'elle et remarqua à nouveau des petits trous à même les murs. Elle sauta habilement au-dessus de la partie du sol où devait immanquablement se trouver la dalle piégée et nargua le scorpion de venir la chercher en arborant une allure aussi confiante qu'il lui était possible. (C'est à dire, en tremblant comme une feuille.) Le scorpion ne se fit pas prier deux fois et fonça toutes pinces en avant vers la souris.

Clic-clic-clic-clic ! Clic-Chtac ? Le scorpion parut lui-même surpris par le bruit sourd de sa griffe contre le sol. Avant qu'il n'ait le temps de réagir toute une rangée de flèches lui foncèrent dessus... Et rebondirent sans difficulté contre l'armure naturelle de son corps. Mais cela suffit à figer le scorpion sur place pendant quelques instants. Il fixa Tara d'un air complètement ahuri... Puis voilà que la pauvre bête se mit à fondre en larmes ! Elle sembla pointer Tara du dard d'un air complètement bouleversée et accusateur puis s'enfuit à grand renfort de clic-clic vers l'entré du temple.

Tara ne put qu'assister à la sortie du scorpion une mine déconfite sur le visage. Quelques secondes plus tard, elle se retrouvait prise d'un fou rire incontrôlable. Toute son adrénaline était retombé d'un coup. Elle n'en revenait pas que ce scorpion ait pu être une telle chochotte ! On l'avait bassiné pendant des années avec ces histoires de terriiiiiiiiiibles scorpions trèèèèèès vilaiiiiiin qu'il fallait éviter à tout prix... Et elle venait d'arriver à le faire fondre en larme juste comme ça en deux temps trois mouvements ? Elle se surprit alors à se demander si toutes les choses contre lesquels ses aînés avaient pu la mettre en garde étaient du même acabit.

La fuite du scorpion avait révélé autre chose cela dit. La tempête était retombée. Tara allait pouvoir sortir et retrouver les siens. Mais une fois les pieds de nouveau dans le sable, elle se mit à réfléchir. L'épisode du scorpion lui avait fait se poser beaucoup de questions. Le désert était peut-être moins dangereux que ce qu'on lui avait fait croire. Et si c'était en effet le cas, cela allait lui laisser un goût assez amer dans la bouche. Elle pouvait comprendre qu'on ait voulu la protéger étant petite, mais elle n'avait pas du tout aimé qu'on l'ait forcé à prendre la tête des explorations alors qu'on lui avait dit et répété que le désert était dangereux et qu'elle ne devait jamais s'éloigner du groupe. Elle avait soudainement l'impression qu'on ne lui avait jamais vraiment laissé le choix de rien dans sa vie. Elle était resté avec sa famille non pas par choix, mais par peur du désert. Tara se rendit alors compte que maintenant qu'elle était séparé du reste du groupe, elle pouvait prendre des choix sans se laisser influencer par eux. … Mais quel choix au juste ? Elle était perdue dans le désert, c'est pas comme si elle avait trente six milles options sur ce qu'elle pouvait faire à présent. C'était soit tenter de retrouver la piste des siens, soit erré dans le désert. Tu parles d'un choix toi.

C'est alors que son attention se tourna vers le temple. On disait toujours que ceux-ci cachaient de somptueux butins et les souris étaient toutes très attirées par ce qui brillent. (Peut-être un gêne commun avec leurs lointains cousins souris Tailleurs de Joyaux d'Avalar.) Et si elle osait... Juste y jeter un petit coup d’œil ne ferait pas de mal. Ce serait sans doute dangereux, mais ça pourrait aussi se passer comme avec le scorpion. Puis, plus que tout, elle voulait faire quelque chose que les autres souris n'auraient jamais cautionné. Elle voulait faire juste une fois dans sa vie quelque chose non pas parce qu'elle le devait, mais parce qu'elle le voulait.

~~~~~~~~

Lorsque Tara retrouva finalement son groupe, les souris ne purent s'empêcher de lui trouver un petit quelque chose de différent... Peut-être était-ce sa démarche plus assurée, son regard fier, ou peut-être juste tous les bijoux qu'elle portait à présent sur elle. Lorsqu'on lui demandait où elle avait déniché tout ça, elle refusait de répondre. Mais tout le monde devina que cela devait être l'un des fameux trésors perdus des temples, ce qui n'était pas une bonne nouvelle. Les souris se mirent à supplier Tara de se débarrasser de ces babioles qui étaient assurément maudites, ce qu'elle refusa obstinément de faire. Elle n'arrêtait pas de dire que ces bijoux étaient ses trophées qui prouvaient son courage. Les souris durent se plier à sa décision, même si elles n'aimaient pas ça du tout. Les jours qui suivirent, elles ne purent s'empêcher de remarquer que Tara n'avait de cesse de s'absenter dès le coucher du soleil pour ne revenir qu'au matin couverte de richesse qu'elle stockaient là où elle pouvait. La situation commençait à devenir véritablement ridicule, surtout que la jeunette commençait à transporter un sacré pactole avec elle. Et en plus, elle refusait de le vendre, comme quoi tout ça avait pour elle une plus grande valeur symbolique que monétaire et qu'elle refusait de s'en séparer. C'était à n'y rien comprendre.

Quelques temps plus tard, Tara prit la décision de quitter le groupe pour se lancer dans une carrière d'aventurière. Elle en voulait aux siens de l'avoir forcer dans un rôle dont elle ne voulait pas tout en la retenant d'explorer le monde extérieur à travers les peurs qu'ils avaient implanté en elle dès son enfance. Elle n'avait vraiment commencé à apprécier le danger que lorsqu'elle avait prit elle-même la décision d'y faire face, et non pas forcée par les ordres des autres souris. Elle voulait vivre sa vie pleinement et à 100 à l'heure sans plus jamais laisser quoi que ce soit lui faire peur ou lui barrer la route. Elle appréciait énormément sa nouvelle vie, même si tout le monde pensait que le désert avait juste fini par lui griller le cerveau.

Tara explora de nombreux temples à la recherche de trésors, elle offrit également ses services à des particuliers recherchant des butins perdus ou à faire le ménage dans des temples afin de pouvoir les explorer. C'est dans le cadre d'un de ces contrats qu'elle fit la connaissance de Gus, une souris passionnée d'histoire et d'art mais trop peureuse pour explorer les lieux perdus seule. Tara trouva en lui un collègue passionné et un ami loyal. Elle s'occupait du danger et lui du côté culturel. Ils formaient un duo intéressant.

C'est lors d'une de leurs expéditions que Tara fit la connaissance de Spyro. Elle venait d'arriver au cœur de la Tombe du Golem de Pierre après avoir résolu maintes énigmes à bases de blocs à déplacer et de leviers à activer, un grand classique. Mais à sa grande surprise, tout ce qu'elle y trouva fut un œuf. Même pas fossilisé ni rien, un œuf tout frais, comme si on l'avait posé là très récemment. Sans se poser plus de question, elle entama sa sortie fracassante de la tombe (C'est à dire, en faisant tout sauter sur son passage) et tomba sur le fameux petit dragon violet qui avait fait tant de bruit dans les Mondes Oubliés ces derniers jours. Tara n'y avait que vaguement prêtée attention jusque là, mais en se retrouvant face au petit dragon, elle se mit aussitôt en colère, pensant qu'il était venu récupérer les trésors après qu'elle ait déjà fait tout le boulot ! C'est vrai quoi, les dragons avaient disparus des Mondes Oubliés depuis quelques temps déjà d'après ce qu'elle avait entendu de Gus, ils n'avaient pas intérêt à revenir ici et penser pouvoir réclamer tous les trésors qu'ils ont laissé après leur départ ! Qui va à la chasse perd ses joyaux, ou quelque chose comme ça.

Tara lui laissa tout de même l’œuf, ne sachant pas trop quoi en faire, et partit de son côté vers de nouvelles aventures. (En oubliant totalement de prévenir Gus de son départ, ce qui arrivait assez souvent.)

Ce n'est que plus tard que Gus apprit à Tara que Spyro était parvenu à vaincre la Sorcière et qu'il avait par la même occasion ramené la magie dans les Mondes Oubliés. Tara ne sut pas trop quoi penser de tout cela. Elle était assez contente de savoir son monde débarrassé de cette maudite Sorcière qui cassait bien les pieds de tout le monde, elle devrait penser à remercier le dragon si elle recroisait un jour. Mais au delà de ça, sa vie ne s'en voyait pas grandement chamboulée.

Quelques années passèrent, Tara visita d'autres tombes et temples maudits des Mondes Oubliés, mais ceux-ci commençaient à se faire rares. Alors qu'elle se demandait si elle n'allait pas finir par mourir d'ennui après avoir pillé tout ce qui pouvait l'être, Gus revint avec une terrible nouvelle. La Sorcière était de retour, pire, elle avait rejoins un groupe de vilains qui avaient déjà mené la vie dure aux habitants d'autres mondes lointains. Heureusement, ces horribles individus ne semblaient en avoir qu'après les dragons, Tara ne s'en inquiéta donc pas plus que cela, ayant vécue sans problème même durant le règne de la Sorcière. Mais une information particulière attira son attention. Le Professeur, une étrange taupe venu d'un de ces mondes lointains avait ouvert une série de portails vers d'autres mondes afin de permettre à tous de se joindre au combat contre les vilains. Si se joindre à l'effort de guerre ne lui faisait ni chaud ni froid, un accès aux autres mondes et donc à leurs trésors perdus avait en revanche tout pour attirer l'attention de la dame. Sans attendre, Tara enfila son sac et partit à la recherche des portails sans même vérifier si Gus l'accompagnait ou non.

En avant pour de nouvelles aventures !

(PS : Je tiens à préciser un petit truc au cas où c'est pas clair dans la fiche. Même si Tara possède beaucoup de trésors après autant d'année passées à piller des tombeaux, elle n'en est pas riche pour autant. Elle garde jalousement tous ses trésors comme des trophées et elle refuse de les vendre. Donc même si elle est littéralement assise sur une petite fortune... Elle lui sert pas à grand chose vu qu'elle ne l'utilise pas. :'D)

(PPS: Cette histoire est beaucoup trop longue, help)

Code par Crystal


Avatar par dreNerd ~ https://drenerd.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tara, pilleuse de tombes, cachez vos trésors ! [Fouilles archéologiques en cours~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque nos poubelles dévoilent des trésors
» Tombes et Mémoires virtuelles
» United States Of Tara
» Terrible two je m'en sors pas...
» Malle aux Trésors de PDF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro : No Vacation Again ! :: Le Commencement :: Les Présentations :: Présentations en Cours-
Sauter vers: